L’Office Européen des Brevets se penche sur la valorisation des brevets

 

L’office Européen des Brevets (OEB) a récemment publié les résultats de son étude « Valorisation des résultats scientifiques – Tableau de bord de l’exploitation commerciale des brevets : universités et organismes publics de recherche européens ».

 

La principale conclusion de cette étude : le brevet européen est un outil majeur des universités et des organismes publics de recherche pour exploiter commercialement leurs inventions. Plus d’un tiers (36%) des inventions sont déjà en cours d’exploitation et dans 42% des cas une exploitation est prévue à court terme.

 

L’étude confirme également que la concession de licence reste le modèle d’exploitation préféré (concerne 70% des inventions), suivi de la coopération R&D (14%) et la vente de brevets (9%).

 

Cependant, les deux tiers des inventions de ces universités et instituts de recherche publics ne sont pas (encore) commercialisées. Les raisons principales seraient selon l’étude qu’elles n’ont pas encore atteint le stade de validation des concepts et sont encore au stade de développement (63%), ou bien que des opportunités commerciales n’ont pas encore été identifiées (55%). Les autres raisons sont l’impossibilité de trouver des partenaires intéressés (38%) et l’insuffisance des ressources (25%). Ces aspects sont particulièrement problématiques pour les pays d’Europe du Sud et de l’Est.

 

Les questions de valorisation de brevets et autres droits de propriété intellectuelle (marque, logiciel, savoir-faire, etc.) sont le domaine de prédilection de notre partenaire Brandon Valorisation, alors n’hésitez pas à nous contacter : information@brandon-ip.com ou bien à les contacter directement : brandon@brandon-valorisation.com. Vous pouvez également visiter leur site internet www.brandon-valorisation.com